La façade de l’Hôtel de Ville fait peau neuve  

Le patrimoine montois est à l’honneur ce jeudi et ce n’est pas un poisson d’avril ! En effet, l’un des joyaux de l’architecture montoise, l’Hôtel de Ville, a fait l’objet d’une décision importante ce matin par le Gouvernement wallon. 

Une subvention de 1,25 million d’euros sera en effet octroyée par la Wallonie à la Ville de Mons afin de mener à bien les nécessaires travaux de restauration de la façade de la maison communale qui date du XVème siècle. 

Cette subvention complètera les travaux déjà prévus grâce aux Fonds européens décrochés par la Ville et destinés à : 

  • La rénovation des toitures  
  • L’isolation des greniers  
  • La restauration des menuiseries : remplacement des châssis, des portes, des panneaux au sol pour accéder aux caves. 

Les travaux débuteront le 19 avril 2021 et se termineront fin juin 2023. Ils seront réalisés par le même entrepreneur qui s’est engagé à travailler avec les artisans choisis par la Ville de Mons lors d’un appel d’offre.   

L’obtention des subsides par la Région wallonne et le FEDER est un réel coup de pouce !  

Le rapide feu vert de la Région wallonne pour l’octroi du subside permet de faire d’une pierre deux coups avec les travaux subsidiés par le FEDER. En effet, les échafaudages financés par les fonds européens pourront servir à entreprendre la rénovation des façades financée elle, par la Région wallonne. Cela permet donc une diminution des coûts et du temps alloué aux travaux. Cependant, les subsides du FEDER étant limités dans le temps (fin 2023), ils doivent être investis au plus vite, sous peine d’être perdus. C’est pourquoi, les travaux seront lancés dès avril.    

Ce chantier de deux ans et demi comprendra quatre phases :  

  • L’installation du chantier avec montage des échafaudages et mise en place des bâches représentant l’Hôtel de Ville, la Toison d’Or et l’ancienne chapelle Saint-Georges pour camoufler les travaux ;  
  • La rénovation des toitures et l’isolation des greniers ;   
  • Le travail des menuiseries est lancé avec le remplacement des châssis, des portes, des panneaux au sol pour accéder dans les caves, etc. ;  
  • La restauration des façades.   

Vu que les accès aux trois bâtiments en travaux resteront libres au public, des mesures de sécurité seront prises et des barrières seront installées autour du chantier. Des panneaux pleins seront également placés en bas des échafaudages pour éviter d’y grimper.   

Au niveau esthétique, des bâches seront placées au-dessus des échafaudages afin de les camoufler. Elles représenteront l’Hôtel de Ville, la Toison d’Or et l’ancienne chapelle Saint-Georges.  

Le Bourgmestre, Monsieur Nicolas Martin, tient à remercier la Ministre wallonne du Patrimoine, Madame Valérie Debue ainsi que le Ministre-Président, Monsieur Elio Di Rupo, pour l’attention toute particulière qu’ils ont réservé à ce dossier. 

Pour Nicolas Martin, « La restauration de la façade de l’Hôtel de Ville, très abimée et salie par le temps, constitue une avancée importante dans la mise en valeur du patrimoine montois, 6 ans après la fin des travaux du beffroi. Les prochains projets majeurs sur lesquels la Ville travaille d’ores et déjà sont la rénovation de la Tour du Val des Ecoliers, la restauration de la Maison Jean Lescart et la réhabilitation de l’ensemble constitué par la Chapelle Sainte Marguerite (XIVème siècle), le Vieux Logis et l’Attacat. Avec ces projets, le Collège communal aura donc rempli tous ses engagements de la mandature et même plus ! ».