Sélectionner une page
Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Expo Being Présent Absent Vitrines rue d’Havré

janvier 25 - mars 6

Gratuit

[VITRINES] Ça continue !

Pour cette exposition de début d’année dans les [VITRINES], la Fondation Mons 2025 a souhaité s’inscrire dans le Festival Mons en Lumières et propose pour l’occasion une exposition de l’artiste belge Lieven De Boeck en lien avec les thématiques de la lumière, du surréalisme et de la poésie, fils rouges de cette première édition.

https://bit.ly/4biZuWS

La disparition, l’absence et l’invisibilité sont les principales stratégies de survie sociale que l’artiste a dû adopter dès son plus jeune âge pour évoluer en tant que personne queer dans notre société hétéronormative et néolibérale. Il en va de même dans le monde de l’art, même si sa pratique artistique a toujours été un moyen d’exister en tant qu’autre, différemment.

Le positionnement du travail d’un artiste contemporain repose sur quatre principes fondamentaux : son nom ou sa notoriété, son langage personnel et formel, sa relation avec les autres artistes et l’interdiction de montrer les choses de manière réaliste. Conformément à ces principes, les œuvres exposées dans ces mêmes vitrines sont une représentation de la manière dont le positionnement identifie l’artiste absent.

« Défense d’afficher » est une injonction souvent ignorée que l’on trouve sur les façades des bâtiments dans le monde francophone. En collaboration avec un fabricant d’enseignes commerciales, De Boeck a conçu un néon qui, après quarante-huit heures d’éclairage, se transforme en un bleu IKB d’Yves Klein, profond et célèbre pour sa statique. L’œuvre est d’un style typiquement belge, remettant en question les matériaux, les moyens et le message – un clin d’œil à la capacité de l’art à tout rendre absurde.

L’œuvre suivante est la « Lettre M » de De Boeck. En traduisant la lettre M dans l’alphabet unique de l’artiste, elle perd son identité d’écriture et se transforme en une simple image. Cette œuvre fait partie de l’Alphabet new-yorkais de Lieven, qui présente des formes dérivées d’indications de peinture en aérosol trouvées lors d’une promenade dans l’East Village.

La dernière œuvre de cette vitrine est la signature de l’artiste « ldb » réalisée en néon vert. Symbole de l’identité administrative, il peut être lu comme un tag ou toute autre forme d’appropriation.

Dans la deuxième vitrine, nous pouvons découvrir deux des mètres de De Boeck. Ces œuvres fonctionnent comme des barres d’échelle en néon, les mesures représentant le « Mètre LDB » individualisé de l’artiste et faisant référence aux fils des « 3 stoppages-étalon » de Duchamp créés par un processus arbitraire similaire basé sur des actions personnelles.

Toutes les œuvres de l’exposition ont été réalisées en néon. L’attrait pour un matériau est sa référence technique, car il est généré par le mouvement d’une charge électrique positive à une charge négative, donnant une définition poétique du statut de l’artiste : ni présent ni absent, lorsque débranché, la lumière et la couleur disparaissent, mais même éteint, une sorte de présence et de lecture est toujours perceptible.

Ldb

 

 

Pour cette exposition de début d’année dans les [VITRINES], la Fondation Mons 2025 a souhaité s’inscrire dans le Festival Mons en Lumières et propose pour l’occasion une exposition en lien avec les thématiques de la lumière, du surréalisme et de la poésie, fils rouges de cette première édition du Festival.

📅 Du jeudi 25 janvier au mercredi 06 mars 2024
📍39 Rue d’Havré – 7000 Mons
👉 Plus d’infos : https://bit.ly/4biZuWS

Avec l’aimable autorisation de la galerie Meessen De Clercq & Lieven De Boeck
En partenariat avec la Ville de Mons – Page officielle

#vitrinevisual #artist #artworks #neon #neonart #mons #fondationmons2025 #MEL2024

Détails

Début :
janvier 25
Fin :
mars 6
Prix :
Gratuit

Organisateur

Fondation Mons 2025

Lieu

Vitrines
Rue d’Havré 39
Mons, 7000 Belgique
+ Google Map

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code